ContactPlan du siteIntranetRSS
Accueil > Actions menées > Réalisations concrètes > Plan d’action Cohésion sociale   

Conseil Consultatif Communal des Aînés

En application de l’article L1122-35 du Code de la Démocratie locale et de la décentralisation, chaque commune wallonne peut instaurer un conseil consultatif spécifique des aînés et mettre à sa disposition les moyens nécessaires à ses objectifs.

Les objectifs du Conseil Consultatif Communal des Aînés (CCCA)

- Intégrer les besoins des aînés dans les politiques menées par les pouvoirs locaux.

- Assurer le maintien des aînés en tant que citoyens à part entière, actifs dans les différents domaines de la vie sociale, avec les autres mais à leur façon, selon leurs aspirations et moyens.

- Renforcer ou instaurer des mécanismes réguliers de concertation et de dialogue permettant aux aînés, par le biais de leurs organisations représentatives, de contribuer à la planification, à la mise en œuvre, au suivi, à l’évaluation de chaque action du champ politique et social visant l’égalité et l’inclusion.

Le mandat du CCCA

Le CCCA a pour mandat de faire connaître, comprendre et prendre en compte les préoccupations, aspirations et droits des aînés résidant sur le territoire de la commune, en vue d’améliorer leur qualité de vie et d’assurer une meilleure harmonie sociale.

Les responsabilités du CCCA

Le CCCA peut être chargé de diverses responsabilités :

- Favoriser la prise de conscience des aînés au rôle qui leur revient dans la commune en suscitant chaque fois que possible leur participation.

- Leur fournir des occasions d’exprimer leurs opinions et préoccupations.

- Consulter la population concernée ainsi que divers groupes et organismes afin de déterminer quelles sont les questions d’actualité et faire part de celles-ci au conseil communal et à l’administration communale.

- Faire connaître les désirs, aspirations et droits des aînés, et les informer sur les activités, initiatives et services qui les concernent plus particulièrement.

- Guider le conseil communal pour les questions relatives aux politiques, pratiques et programmes de la commune qui ont une incidence sur la vie des aînés, tant au plan moral que matériel, notamment celles qui tendent à l’intégration effective des aînés.

- Offrir aux aînés l’occasion de se rencontrer dans un esprit convivial et constructif.

- Veiller à ce que des relations s’établissent entre personnes de générations différentes de manière à construire entre elles un dialogue permanent.

- Sensibiliser la population de la commune et le secteur public aux questions qui ont une incidence sur la vie des aînés.

- Suggérer, favoriser et appuyer toute initiative qui contribue à la promotion et à la défense du bien-être moral, social, économique et culturel des aînés.

- Coordonner la diffusion, auprès des aînés et du public en général, des renseignements sur les décisions du CCCA et de la commune qui les concernent.

- Assurer un rôle fédérateur entre les activités, initiatives et associations qui ont pour objet de répondre aux attentes spécifiques des aînés et eventuellement initier des activités et projets innovants et nouveaux.

- Evaluer l’efficacité des politiques et pratiques de la commune qui concernent particulièrement les aînés.

L’organisation du CCCA

Pour la création d’un CCCA, on entend par aîné la personne de soixante ans au moins.

Le CCCA est composé d’un total de 10 à 15 aînés siégeant à titre personnel et/ou représentant l’éventail de leurs associations représentatives actives sur le territoire de la commune.

Toutes les nominations au CCCA doivent être approuvées par le conseil communal.

En outre, les personnes suivantes siègent au CCCA à titre de personne-ressource, d’agent de liaison ou de conseiller :

- 1 représentant de l’administration communale (sans voix délibérative) ;

- des personnes ressources (sans voix délibérative) des services suivants sont également invitées à assister au CCCA au besoin : Administration, Services d’aide aux familles actifs sur le territoire de la commune, Institutions d’hébergement pour personnes âgées, Institutions de soins, Service de transport, Services et travaux publics, ou tout autre service communal ou intercommunal que le CCCA jugerait pertinent de solliciter ;

- des membres du conseil communal nommés par le conseil communal pour servir d’agents de liaison (sans voix délibérative).

Le processus de sélection des membres du CCCA doit être conforme à la politique de nomination qui a été approuvée.

 
"Bien vieillir en province de Luxembourg" - Appel à projets 2008 Lire.
Les projets soutenus par la bourse bien vieillir 2007 Lire.
Conseil consultatif provincial des Aînés Lire.
Collaborations "Ecoles-Entreprises" en province de Luxembourg Lire.
Tableau de bord socio-économique 2016 Lire.
Excel’LANGUES via TVLux Lire.