ContactPlan du siteIntranetRSS
Accueil > Actions menées > Réalisations concrètes > Plan d’action Eco-Développement   

L’énergie ? Je maîtrise ! - Projet de sensibilisation des habitants des logements sociaux

- Lire l’article du journal Alter Echos du 24.04.2010 intitulé "Luxembourg : cellule provinciale verte pour locataires sociaux"

Depuis quelques mois, s’élabore au sein de la grappe environnement de Luxembourg 2010, à l’initiative d’Isabelle Poncelet, députée provinciale en charge du développement durable, un projet de sensibilisation à l’économie d’énergie auprès des habitants des logements sociaux.
Pour mettre au point ce projet, les membres de la grappe se sont nourris d’expériences diverses dans ce domaine (‘Habiter malin, charges en moins’, Guidance sociale énergétique et autres initiatives), l’objectif général étant d’amener ces habitants à devenir des consommateurs responsables.

Le projet a finalement pu se concrétiser au sein de la Cellule développement durable de la province avec la collaboration des Sociétés de logements sociaux et leur CCLP (Comité consultatif des locataires et propriétaires) et celle des Equipes populaires, association d’éducation permanente qui mène également une campagne dans le domaine de l’économie d’énergie.

Objectifs du projet

Les habitants des logements sociaux sont rarement conviés au débat sur le développement durable du fait de leur exclusion sociale. Or, les bénéfices qu’ils peuvent en tirer sont importants pour diverses raisons :
- Leur point de vue nous aide à penser la société de demain dans un esprit d’équité et de solidarité
- Leur proposer d’être acteurs d’un changement de société leur confère un rôle, une valeur dont ils bénéficient rarement
- Participer à un projet favorise les liens sociaux au sein de leur communauté mais aussi avec des gens de l’extérieur
- Les logements sociaux sont généralement loin d’être exemplaires en matière d’isolation. Les aider à prendre des mesures en matière d’utilisation rationnelle de l’énergie et à gérer leurs consommations leur offre la possibilité de diminuer le montant de leurs factures énergétiques. Cet aspect financier est sans doute le moteur du changement.

Le projet

L’idée est de travailler avec de petits cercles de personnes qui vont ensuite relayer leur expérience et leurs acquis à d’autres cercles.
Suite aux contacts établis avec les CCLP des Habitations Sud-Luxembourg et du Foyer Centre Ardenne, nous avons décidé de lancer un appel aux habitants des logements sociaux de Libramont et d’Athus afin de constituer deux groupes de 10 ménages.
Ces groupes, composés de participants volontaires, pourront alors bénéficier d’une analyse énergétique de base de leur logement et d’un accompagnement en groupe (pour une période de minimum 6 mois) vers des solutions concrètes et pratiques pour réduire leurs consommations.

Les étapes du projet

1) Appel aux ménages via un toute-boîte et une séance d’information publique dans chaque localité. Parallèlement, appel plus personnalisé via les CCLP et les Comités de quartier

2) Constitution des groupes, si possible sur base d’un panel diversifié ( famille monoparentale, famille nombreuse, isolé, personnes âgées…)

3) Rencontre des candidats pour connaître leurs attentes et définir ensemble leur engagement

4) Visite technique dans chaque habitation afin d’établir un bilan de départ

5) Série de séances d’information avec des personnes ressources, suivies d’échanges d’expériences afin de trouver des solutions concrètes aux problèmes définis lors des visites

6) Evaluation régulière des consommations sur base d’appareils de mesure, de tableaux de relevés et des gestes mis en place

7) Engagement du groupe pilote à transmettre son expérience via divers canaux (élaboration d’un carnet de bonnes pratiques, suivi par TVLux ou autres moyens plus informels)

Et actuellement où en est-on ?

La collaboration avec les sociétés de logements sociaux et les Comités Consultatifs des Locataires et Propriétaires a permis la création de deux groupes à Athus et Libramont. Ceux-ci se réunissent en soirée ou le samedi à un rythme mensuel.
Ces rencontres ont permis aux participants de prendre conscience des petits gestes à apporter pour économiser l’énergie.

Depuis septembre 2009, le projet a été amené à s’amplifier grâce à l’engagement d’un éco-conseiller à temps plein, financé par la Région wallonne.
Tout en restant dans le cadre et la méthodologie définis dés le début, le projet a quelque peu été aménagé :
Elargissement aux locataires des logements gérés par les Agences Immobilières Sociales et prise en compte de tous les aspects du Développement Durable.

Les Agences Immobilières Sociales

Ces organismes, existants sur tout le territoire de la province de Luxembourg, gèrent sous certaines conditions pour le compte de propriétaires privés, des logements individuels.
L’intérêt de cette nouvelle piste est de nous permettre de rencontrer les locataires de ces logements mais aussi des propriétaires autonomes.

Développement Durable

Nous avons aussi souhaité développer la notion de Développement Durable dans ces trois éléments : l’économique, le social et l’environnement . Nous pourrons ainsi élargir nos débats et nos pistes d’actions à la gestion des déchets, à la consommation…

De nouveaux groupes sont en gestation en collaboration avec la Société de logement la Famennoise ainsi qu’un nouveau groupe à Athus et Neufchâteau.

En ce qui concerne les Agences Immobilières Sociales les contacts pris nous permettent d’envisager dans un temps rapproché la création de deux groupes à Arlon et Marche.

 
Les énergies renouvelables à la portée des pouvoirs locaux ! —> 1 séminaire/ 3 RDV Lire.
L’Alliance Emploi – Environnement du Plan Marshall 2.Vert : candidature Lire.
En 2009, 636 élèves ont reçu leur Brevet du Benjamin en environnement Lire.
Le GAPPER publie une étude stratégique sur le potentiel éolien en province de Luxembourg Lire.
Collaborations "Ecoles-Entreprises" en province de Luxembourg Lire.
Tableau de bord socio-économique 2016 Lire.
Excel’LANGUES via TVLux Lire.