ContactPlan du siteIntranetRSS
Accueil > Réseaulux > Luxembourg 2010, 10 ans d’expertise > Chemin effectué depuis 2001   

Les Assises

Le 04 juin 2005, 400 acteurs de développement se sont réunis à Libramont à l’occasion des Assises de Luxembourg 2010. Ils ont eu ainsi l’occasion de découvrir ou d’approfondir leurs connaissances par rapport à cette démarche territoriale et de signer la Charte.

L’après-midi commence en force avec les comédiens de la troupe Alvéole qui se glissent dans la peau des techniciens de Luxembourg 2010. « La Charte doit être le ferment d’une nouvelle culture à faire vivre au quotidien au sein de la province ». B. Caprasse, Président de Luxembourg 2010, prend la parole : « Luxembourg 2010, c’est d’abord un état d’esprit, une méthode et une ambition. Un état d’esprit forgé au creuset du consensus luxembourgeois ».

Après une vidéo présentant un micro-trottoir concernant le sentiment des citoyens sur leur territoire, les membres du Comité de Pilotage renforcent le discours du Président : «  Cette démarche est née de la volonté commune de l’ensemble des forces vives du Luxembourg de réfléchir au développement du territoire et d’agir, en impliquant les acteurs de développement et en associant les habitants ». R. Delcomminette, Directeur du Groupe Idelux-AIVE-Idelux Finances souligne : « Travailler en réseau organisé, en partenariat réel entre opérateurs, se concerter, garder l’esprit ouvert à la nouveauté, à l’innovation pour résoudre nos problèmes spécifiques : c’est fondamental ».

S’ensuit la présentation de projets en phase avec la démarche. Le Bourgmestre de la commune de Léglise, A. Lecomte présente le projet du Centre- Ardenne, projet de plateforme logistique dont la philosophie (partenariat entre 3 Communes et le Groupe Idelux-AIVE-Idelux Finances et partenariat public-privé), est en complet accord avec les objectifs de Luxembourg 2010. A. Schmitz, initiateur de l’idée de Pôle Européen culturel expose son objectif : « Concrètement, il sera demandé aux différents pays européens voire aux régions d‘Europe, d’envoyer un conteneur de type maritime aménagé en habitat et transformé d’une manière originale par un architecte, un designer, un artiste du pays ». B. Thiry et V. Ange, membres du Conseil Provincial des Jeunes, décrivent quant à eux un projet de festival cadrant également avec l’esprit de Luxembourg 2010.

Place aux jeunes : S. Boulanger, journaliste, demande à des adolescents réunis sur la scène quelles sont leurs impressions et leurs perspectives d’avenir par rapport à la province. A l’unanimité, leur avenir professionnel sur le territoire leur paraît morose. Cet avis alimentera le travail des techniciens de Luxembourg 2010 puisque les jeunes constituent l’une des préoccupations majeures de la démarche.

A titre comparatif, la démarche Vision 2020 en Grande Région (Grand-duché de Luxembourg, Lorraine, Rhénanie-Palatinat, Sarre, Wallonie) est ensuite présentée par le Professeur Clev (de l’Agence de Développement du land de Rhénanie- Palatinat). Il pointe les erreurs à ne pas commettre.

De bons conseils pour les porteurs de Luxembourg 2010 qui en ont pris bonne note. Ph. Courard, B. Lutgen, J. Daras et Ch. Michel prennent place dans les fauteuils pour répondre aux questions de S. Boulanger. Ils mettent en exergue le travail de prospective sur le territoire (plus de 270 interviews des forces vives), l’importance pour les acteurs de travailler en partenariat et en réseau ainsi que la nécessité de passer à la concrétisation.

Au terme du débat, ils signent la Charte de Luxembourg 2010 symbolisant leur adhésion et leur conviction quant à la pertinence de la démarche. La Charte sera signée par d’autres acteurs de développement désirant s’impliquer selon leurs moyens d’action et leurs idées de projets. Le réseau prend forme. Les Assises se clôturent en apothéose par un spectacle de B. Coppens qui relève quelques caractéristiques spécifiques au territoire. Informations et humour se sont idéalement mêlés.

L’étape « de la réflexion à l’action » a donc bien débuté ce 04 juin. Le concret va prendre corps au fur et à mesure. Certains projets sont en cours de réalisation tel que celui porté par l’asbl « Partageons nos routes », la professionnalisation des services d’incendie, la concertation entre organisateurs de festivals, … d’autres sont à développer. La possibilité est donnée aux acteurs de développement de prendre leur destinée en main.

 
Dates-clefs Lire.
Collaborations "Ecoles-Entreprises" en province de Luxembourg Lire.
Tableau de bord socio-économique 2016 Lire.
Excel’LANGUES via TVLux Lire.