ContactPlan du siteIntranetRSS
Accueil > Actions menées > Réalisations concrètes > Plan d’action Eco-Développement   

Sensibilisation des habitants des logements sociaux à l’utilisation rationnelle de l’énergie

Présentation du projet

Introduction

Durant l’année 2008, la grappe Environnement de Luxembourg 2010 a initié un travail de sensibilisation aux économies d’énergie dans les logements sociaux par le biais de quelques sociétés de logements. Parallèlement en 2009, les Équipes Populaires ont lancé une campagne de réflexion autour des difficultés rencontrées par le milieu populaire dans le domaine de l’énergie. Rapidement, les deux dynamiques ont joint leurs efforts pour mieux tirer parti des avantages que représentait une collaboration :
-  Les contacts privilégiés de la Province avec les sociétés de logements et les CCLP (Comité Consultatif des Locataires et des Propriétaires) et les AIS (Agence Immobilière Sociale)
-  L’expertise de l’animation de terrain des Équipes Populaires (voir la convention de partenariat en annexe)

Objectifs

L’action s’inscrit dans une démarche d’éducation permanente et donc volontaire. Il s’agit de permettre aux personnes moins favorisées d’avoir une attitude plus positive et économique vis-à-vis de l’énergie et donc de les aider à :
-  gérer leur consommation d’énergie (l’aspect financier est sans doute le moteur du changement)
-  participer au débat sur le développement durable.
-  être acteurs d’un changement de société
-  favoriser les liens sociaux au sein de leur communauté en stimulant l’action collective.

Méthode

Ce travail est mené à la fois collectivement et individuellement et se déroule en 4 étapes :
1. Présentation des objectifs au groupe et demande d’un engagement moral à participer activement,
2. Distribution des wattmètres à ceux qui adhèrent à la démarche pour réaliser les relevés de puissances de différents appareils électriques. Ces relevés sont à inscrire dans des tableaux ainsi que les relevés des différents compteurs (gaz, eau, électricité). But : prendre connaissance et conscience de ce que l’on consomme par mois et calculer le coût. C’est durant cette étape aussi que le consultant du guichet de l’énergie rend visite aux locataires ou propriétaires et rédige un rapport de pré-audit,
3. Analyse en groupe des relevés suivant tableaux de chacun, discussions et propositions de pistes d’amélioration,
4. Proposition d’autres thématiques touchant au Développement Durable (déchets, consommation,…) suivant les attentes des groupes

Les approches diversifiées

Tout le monde est plus ou moins concerné par ces questions d’économie d’énergie mais l’approche peut varier en fonction des types d’acteurs. Tout le monde ne peut pas agir de la même manière, il faut tenir compte de son statut de locataires ou propriétaires, représentants d’un CCLP, gestionnaires des logements, éducateurs, responsables d’un lieu d’hébergement, personnes de passage en réinsertion, groupes en formation de longue durée avec formateurs et apprenants … Le langage, les « exigences » sont adaptés aussi en fonction des groupes et des moyens d’action de chacun.

Les modules

Séance après séance, certaines thématiques sont régulièrement demandées et font l’objet de modules de formation bien précis :
● L’électricité
● L’humidité
● Les déchets
● La consommation des ménages
● Le chauffage
● L’environnement
● Les aspects sociaux, prêts et primes
• Exemples de réalisations
-  Société de logement « Sud Luxembourg (ATHUS) »
● Apprentissage du réglage des nouvelles chaudières (nombre de maisons concernées : 800 habitations). Réalisation d’un outil de vulgarisation sur le réglage des chaudières qui sera joint au contrat de location des futurs arrivants.
● Suite à l’expertise de terrain concernant l’humidité, la coordination a servi de « médiateur » entre les locataires et le technicien de la société de logements. Deux projets prototypes de lutte contre ce fléau sont mis en place.
-  Société de logement « Centre Ardenne »
● Les rencontres régulières avec les habitants de la zone de Libramont, Neufchâteau, Bertrix ont débouché sur un contact entre la coordination, les CCLP et les responsables de la société de logement. Ce qui a permis de présenter les problèmes rencontrés et d’en débattre (multiplication des circulateurs de chauffage, consommation excessive d’électricité dans les communs, système de chauffage central en série, fuites de gaz …)

Les outils

Au fur et à mesure des séances de travail, différents outils sont utilisés. Ils sont soit créés en interne et développés au fur et à mesure des séances, soit empruntés à d’autres institutions.
• Outils créés en interne :
● Powerpoint, banc d’essai pour les ampoules
● Fiches de vulgarisation des mesures électriques : lecture des plaques signalétiques, prises de mesure, lecture de factures …
● Note d’explication du fonctionnement et des réglages des chaudières
● Jeu du lotto : réalisé à partir de la brochure « Économiser l’énergie au quotidien » (édition Société wallonne du logement)
• Les ressources extérieures
● Jeu « Energ’hic » de la Région wallonne
● Bande dessinée « Energ’hic » de la Région wallonne
● Fardes d’animation des Équipes Populaires autour du concept de développement durable
● Création et mise en application d’un tableau de synthèse des relevés électriques et interprétation collective des résultats par le Guichet Mobile de l’Energie

Les acquis

Ce type de travail apporte des réponses à des attentes précises :
● Le travail en partenariat (Équipes Populaires – Province) permet de mettre ensemble des pratiques différentes et parfois complémentaires (+ mise en commun des différents réseaux existants)
● Renforce la proximité de l’institution provinciale avec les citoyens moins favorisés par la constitution et la coordination de petites collectivités
● Mise en valeur du rôle des CCLP locaux, des formateurs de Lire et Écrire…
● Contacts directs des habitants des logements sociaux avec des experts techniciens de la province, ce qui apporte des réponses concrètes, précises et adaptées
● Rôle de médiateur notamment entre les occupants des logements et les équipes des sociétés de logement
● Rôle de sensibilisation des acteurs sociaux à la problématique de l’énergie

Les pistes et perspectives

Le travail sur le terrain pousse à poursuivre l’action déjà menée tant les attentes sont grandes de la part des habitants que de ceux qui gèrent les sociétés de logement, AIS et autres organismes. Mais ce même travail ouvre également de nombreuses nouvelles pistes :
● Poursuivre les actions et animations de terrain avec de nouveaux groupes
● Reconduire la convention Équipes Populaires – Province
● Renforcer le travail avec les associations œuvrant dans l’émancipation des plus défavorisés (Lire et écrire, Centre d’hébergement …)
● Assurer la coordination des acteurs sociaux de la province (CPAS, ADMR…)
● Assurer la coordination des acteurs communaux de la province (conseiller énergie, plan de cohésion …)
● Susciter l’ouverture à un public plus large grâce à l’utilisation d’un outil reprenant l’ensemble des modules déjà travaillés

 
Les énergies renouvelables à la portée des pouvoirs locaux ! —> 1 séminaire/ 3 RDV Lire.
Les rencontres entreprises / enseignements supérieurs de la province de Luxembourg - 1er thème : énergie et éco-construction le 21.03.2008 Lire.
Master durable de l’énergie à l’Ulg-Campus Arlon Lire.
« Certificat interuniversitaire en performance énergétique et environnementale des constructions » à partir du 23 mars à l’ULg-Campus Environnement d’Arlon Lire.
Collaborations "Ecoles-Entreprises" en province de Luxembourg Lire.
Tableau de bord socio-économique 2016 Lire.
Excel’LANGUES via TVLux Lire.