ContactPlan du siteIntranetRSS
Accueil > Actions menées > Réalisations concrètes > Plan d’action Veille   

Table ronde « Comment le développement local transfrontalier trouve-t-il sa place dans la coopération territoriale européenne » Attert le 4 décembre 2007

La table ronde a réuni une trentaine d’acteurs du développement local de la Province, mais aussi de la Lorraine et du Gand Duché.

Cette table ronde était en effet organisée en partenariat avec le projet Interreg ADL (partenariat européen pour le développement des compétences des acteurs du développement local transfrontalier).

Atelier veille 04.12.2007Les acteurs de la province étaient invités à rentrer au préalable un document décrivant leurs besoins de trésorerie, afin d’envisager des pistes de préfinancement (il faut en effet compter plusieurs mois entre l’introduction des déclarations de créance et le versement).

A ce stade des projets, peu de documents ont été rentrés.

Après une présentation de l’initiative Luxembourg 2010, Gérard Vautrin du CUCES Universités Nancy, chef de file du partenariat ADL a présenté le projet ADL. Il a particulièrement insisté sur l’élaboration des projets transfrontaliers de concert avec les partenaires frontaliers, l’articulation des petits projets avec les grands projets, et le rapport aux autres acteurs impliqués (élus, acteurs sociaux et économiques) : « implémenter le projet dans les esprits et dans les cœurs ». Un CD de capitalisation de cette formation est disponible sur demande auprès du partenaire wallon (frw.semois@frw.be)

Stéphanie Dupuis, Directrice de l’Equipe technique wallonne à Libramont a brièvement présenté le programme Interreg IV. Certains documents n’étant pas encore avalisés, elle a invité les opérateurs à assister à la journée d’informations et d’échanges du 18 décembre à Arlon. Dans la mesure des possibilités elle a répondu aux questions des opérateurs présents, à commencer par celles du projet « Joujou mobile » de l’asbl Cuestas et « Via arduinna » (chemin de Compostelle).

Retenons notamment :

- Un premier appel est lancé pour le 07 janvier, plus particulièrement à l’attention des opérateurs « chevronnés » ayant déjà pratiqué Interreg III.
D’autres appels auront lieu pour mars (le 03), septembre et janvier.
Compter environ 4 mois entre le dépôt du dossier et l’éventuelle acceptation.

- La mise en place (au cours du deuxième trimestre 2008) d’une procédure spécifique plus légère pour des micro-projets (pour Interreg III le plafond était de 100.000 €).

Certes les projets structurants et innovants de grande envergure sont prioritaires, mais les petits projets ont également leur place.

On notera la présence parmi les opérateurs des pays voisins, celle de Objectif plein emploi (GDL) : réseau d’agents et d’associations communales et intercommunales actives en matière d’économie solidaire ( et doté d’une cellule « Europe » !)
Le Carrefour des pays lorrains : réseau d’agents de développement en relation notamment avec les communautés de communes frontalières.

Tous les documents relatifs à Interreg IV sont désormais disponibles sur le site et l’Equipe technique wallonne Interreg WLL reste à votre disposition (Mme Stéphanie Dupuis, Directrice, Grand Rue, 1, 6800 Libramont, 061/50 81 81, interreg.libramont@skynet.be).

 
Qui est CREDAL ? Lire.
Journée d’information « Comment accéder aux programmes européens en province de Luxembourg ? » le 1er juin 2007 Lire.
Préfinancement subside PE, en pratique Lire.
Intérêts d’un préfinancement subside PE Lire.
Collaborations "Ecoles-Entreprises" en province de Luxembourg Lire.
Tableau de bord socio-économique 2016 Lire.
Excel’LANGUES via TVLux Lire.