ContactPlan du siteIntranetRSS
Accueil > Actions menées > Réalisations concrètes > Plan d’action Lux@venir   

Un luxembourgeois gagnant au GPWE

TECH-ULTRASON (Durbuy) Grande gagnante du GPWE
Le rideau s’est levé sur les finalistes du Grand Prix Wallon de l’Entrepreneuriat (GPWE) au Théâtre de Namur ce 28 février, en présence du Ministre Marcourt, initiateur du concours. Willy De Meyer surnommé le « médecin des citernes », seul représentant luxembourgeois, a raflé le prix de sa catégorie.

Le territoire luxembourgeois peut être fier de son unique représentant concourant à la finale du GPWE suite à la sélection de 12 candidats wallons : Willy De Meyer, patron de TECH-ULTRASON, a été reconnu comme lauréat de la catégorie « micro entreprise accompagnée » pour sa qualité, son exemplarité et son dynamisme.

Quelles sont les raisons pour lesquelles TECH-ULTRASON a été préférée aux deux autres entreprises lauréates (SIMONS CONSTRUCT d’Ottignies, SI-TROUILLE de Liège) ?

Willy De meyer Première piste : l’Agence de Stimulation Economique (ASE) a proposé au lauréat des séances de coaching pour améliorer ses techniques en communication et apprendre à vendre ses services de façon optimale. Finalement, les professionnels ont conseillé à Willy De Meyer de « rester tel qu’il est ». Le luxembourgeois a sensibilisé et convaincu les membres du jury dès ses premiers mots « Communicateur étonnant, Willy De Meyer est un homme dont l’authenticité et l’énergie séduisent », expliquent les membres de l’ASE.

Son parcours professionnel a certainement pesé dans la balance. Agé de 53 ans, ce technicien ultrason, chauffage et sanitaire de formation cherche du travail mais toutes les portes restent fermées. Les réponses négatives à ses lettres de candidature sont légion. Les raisons : son âge et sa surqualification entraînant un coût salarial élevé. Il veut donc « se prouver et prouver à ceux qui sont tentés de baisser les bras que, quel que soit son âge, il est tout à fait possible de créer sa propre activité et de la mener au succès ». Avec le soutien de Challenge, il crée TECH-ULTRASON à Durbuy en 2006. Le carnet de clients s’étoffe de mois en mois. D’ailleurs, Willy De Meyer souhaite constituer prochainement une SPRL et engager deux personnes « de plus de 50 ans » annonce-t-il devant les 600 invités au théâtre de Namur.

Les activités de TECH-ULTRASON sont multiples :
- Test d’étanchéité et de vétusté des citernes à mazout et autres produits
Détection de fuites dans la distribution d’air comprimé et d’eau pour l’industrie
- Pose et conception de systèmes préventifs de contrôles
- Prévention et conseil

Un autre atout de l’entrepreneur : le souhait de sensibiliser ses clients aux questions environnementales, et plus particulièrement aux pollutions dues aux citernes à mazout et autres produits notamment en organisant des conférences au Forem.

Willy De Meyer, dont le parcours est reconnu comme une « success story », a contribué à démontrer la motivation, le talent, l’ambition, la diversification et l’originalité des projets des entrepreneurs wallons. Ce 28 février a été l’occasion de donner un coup de projecteur sur cette entreprise luxembourgeoise qui remporte un package d’une valeur de 10.000€. Les partenaires de lux@venir (la Province, l’UCM, la CCILB et Idelux) félicitent Willy De Meyer et espèrent susciter de nombreuses candidatures d’entreprises luxembourgeoises lors de la prochaine édition du GPWE.

GPWE - présentation des 6 candidats luxembourgeois le 17/11/2007 à Libramont
Les 6 nominés luxembourgeois ont été présentés le samedi 17/11 dans le cadre de la manifestation "Mon métier, les jeunes ont du talent.be"
Type : PDF | Taille : 1.7 Mo
 
Découvrez la sélection des entrepreneurs luxembourgeois au GPWE Lire.
Résultats 1/2 finale 2010 : 3 Luxembourgeois retenus Lire.
4 entreprises reçoivent une bourse d’innovation en janvier 2008 Lire.
Résultats finaux du GPWE 2010 : 2 lauréats luxembourgeois sur 7 Lire.
Collaborations "Ecoles-Entreprises" en province de Luxembourg Lire.
Tableau de bord socio-économique 2016 Lire.
Excel’LANGUES via TVLux Lire.